Saison 2016-2017

découvrez aussi...
Danse / dedans

Soirée « Yes we care »

sam.
11
mars 18h30
Théâtre Brétigny
présentation
afficher  

Avant la représentation, la compagnie et le théatre apportent un souci tout particulier à l’accueil de chaque spectateur en proposant 2 expériences avant la représentation :

• 18h30 : TALK WITH CARE

Dispositif d’écoute et paroles autour de la philosophie du CARE avec Caroline Ibos & Mélanie Perrier au CAC Brétigny

• 20h00 Sieste sonore,  un sasse avant le spectacle.
Préparée par Méryll Ampe, la créatrice musicale du spectacle, dans les transats du Théâtre.


• 21h00 : Care

1 Duo féminin & 1 Duo masculin

Choisir de garder une seule figure de danse, celle du porté. La revisiter à partir de “l’éthique du Care”-qui prône l’interdépendance et la vulnérabilité. Revenir à ce que cette figure signifie vraiment : porter l’autre et accepter d’être porté. Un manifeste de la relation à l’autre et un nouveau paradigme de spectacle !

Deux femmes et deux hommes confrontent leur poids, leur force et leur équilibre : de soutenir à retenir, d’accueillir à supporter l’autre, ces duos font jouer le genre dans leur capacité à prendre soin. Chaque geste peut contenir sa propre vulnérabilité, là où la fragilité se donne à voir de part et d’autre.
Articuler le porté à l’éthique du care, permet ainsi de proposer des alternatives de representations : de la sollicitude à la prise de pouvoir, de la délicatesse à la contrainte les limites s’amoindrissent. Grâce à un plateau irradié de lumière blanche, vaporeuse et ambivalente, chaque geste devient un événement sensible où les relations entre les interprètes restent sur le fil. La création sonore englobante réalisée en temps réel s’infiltre dans l’espace dans une tension permanente avec les interprètes et ouvre sur un dialogue inédit.

CARE est une expérience visuelle, auditive et tendre donnée aux spectateurs.
CARE est une refonte du paradigme performant et formel de la danse.
CARE offre une autre façon de penser la relation à l’autre et le rapport au monde.
CARE ne raconte pas, il fait éprouver à chaque spectateur.
 

lu dans la presse
afficher  
générique
afficher  
autour du spectacle
afficher  
infos pratiques
afficher