Bouton ouvrir/fermer
 

« Loin d’épuiser une matière, on n’en doit prendre que la fleur. »
Jean de la Fontaine

Après deux ans de pandémie et d’empêchements, sommes-nous toujours les mêmes ? Qui y a-t-il au bout du tunnel ? Il en va de l’art comme de l’industrie, le grand ralentissement a cédé la place au grand rattrapage ; d’aucuns se réjouissent d’une vitalité retrouvée et produisent toujours plus de signes et de signaux. D’autres veulent aller moins vite, réinterrogeant le lieu du théâtre et nous invitant à explorer d’autres chemins. Car si dans ce moment instable il faut des lieux pour se réfugier, il faut aussi des liens pour
se rencontrer. Des liens publics en somme.
Comme les deux faces d’une même pièce, le Dedans et le Dehors au fondement de notre projet, forment un tout indissociable et perméable l’un à l’autre. Cette saison encore, le Théâtre Brétigny propose un programme nomade traversé par la diversité des écritures et des contextes, animé par la joie du partage et le frisson des premières fois. Deux temps de création majeurs, la Beauté du geste festival confié au collectif Das Plateau et Sérail oeuvre-lisière de Yann Dacosta et Damien Dutrait feront de Coeur d’Essonne la plus belle scène vivante dont les habitants seront les héros comme nulle part ailleurs.
Relier, écouter, déjouer, goûter, inventer, tenter et tenter encore, laissons-nous guider par le regard des artistes.
Ce qui est précieux dans les voyages, c’est l’étonnement du retour.

Sophie Mugnier
Directrice du Théâtre Brétigny
scène conventionnée d’intérêt national arts & humanités

____________________________________________________________________________________________________________________________

Qu’est-ce qu’on attend pour retourner au théâtre ?

Partout en France, alors que les restrictions sanitaires ont toutes (ou presque) été levées, la fréquentation des salles du spectacle vivant (comme du cinéma d’ailleurs) n’est pas revenue à son niveau « initial » de 2019 : un quart des spectateurs manquent toujours à l’appel… Après avoir tenu bon au plus fort de la crise, nous devrions assister à la lente érosion du public ? Non ! Pour faire vivre cette nouvelle
programmation, c’est aussi à vous de jouer ! Entraîner vos proches dans vos sorties culturelles. Retourner au spectacle, c’est le pas de côté du moment ! Il y a bien sûr la beauté du geste, l’émerveillement, le spectacle tout simplement.
L’équipe du Théâtre vous a préparé un agenda de représentations artistiques toujours aussi varié : cirque, danse, magie, théâtre, marionnettes, chant, musique, récitation et même, mentalisme.
De notre côté nous continuons à mettre les moyens dans nos équipements pour accueillir le public et les artistes dans les meilleures conditions. D’ailleurs, le Théâtre Brétigny va bénéficier d’une profonde rénovation au cours de la saison
23-24. Nous en reparlerons. Nous continuons aussi de soutenir une offre de qualité financièrement accessible.
Cette culture que nous essayons de faire vivre au plus proche de tous les habitants de notre agglomération, du Sud au Nord, y compris pour ceux qui s’en sentent si loin. Les programmes « Dehors » du Théâtre Brétigny en sont une des réponses.

Éric Braive
Président de Coeur d’Essonne Agglomération

Jean-Michel Giraudeau
Vice-président chargé de la culture, du patrimoine culturel
et des établissements d’enseignement artistique